Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Prestation compensatoire : la durée de vie commune avant le mariage ne compte pas

Article publié le 9 février 2019

Publié le 08 janvier 2019 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Pour fixer le montant de la prestation compensatoire, les juges ne doivent pas tenir compte de la vie commune avant le mariage, mais seulement de la durée de celui-ci. C’est ce que rappelle la Cour de cassation dans sa décision du 5 décembre 2018.

À l’issue du divorce, une épouse avait obtenu une prestation compensatoire sous la forme d’un capital. Pour en fixer le montant, la cour d’appel avait considéré que, si le mariage n’avait duré que deux ans, la vie commune avait duré environ six ans au cours desquels l’épouse avait assisté son mari dans son activité professionnelle.

L’arrêt est cassé. Pour la Cour de cassation, la durée de vie commune antérieure au mariage ne doit pas être retenue pour la fixation de la prestation compensatoire. Seule doit être prise en compte la durée du mariage.

En savoir plus  en cliquant [ICI]

Commentez cet article :

*

Toute publication de commentaire est soumise à l'acceptation des conditions générales d'utilisation de ce site internet, que vous pouvez consulter en cliquant ici. Le non respect de ces conditions pourra entraîner des poursuites judiciaires.

En cochant cette case, j'atteste avoir lu, comprendre et accepter les conditions générales de ce site.