Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Communiqué Président de la République. Décès de Guy Charmot

Article publié le 8 janvier 2019

Le Président de la République a appris avec tristesse le décès du Compagnon de la Libération Guy Charmot qui nous a quittés ce matin. Né le 9 octobre 1914, il était le doyen des Compagnons.

Etudiant en médecine à l’École du service de santé militaire de Lyon dans les années 1930, Guy Charmot s’oriente rapidement vers une carrière dans le service de santé des troupes coloniales.

Médecin-lieutenant d’active au 49e régiment d’artillerie coloniale au début de la Seconde Guerre mondiale, il est affecté en Côte d’Ivoire en mars 1940. Refusant l’Armistice, il se joint à un groupe de dissidents sans même avoir entendu l’appel du Général de Gaulle, puis rallie rapidement les Forces françaises libres.

Médecin dans le Bataillon de Marche n°4, il prend part à la campagne de Syrie. Son engagement le mène ensuite en Ethiopie, au Liban, en Tunisie et en Italie. Guy Charmot se distingue particulièrement au cours des combats de mai 1944 en Italie, où il prend de grands risques pour secourir et sauver plusieurs de ses camarades de combat sur la ligne de feu. Deux mois plus tard, il reçoit des mains du général de Gaulle la croix de la Libération.

En août 1944, il débarque en Provence avec la 1ère Division Française Libre. Blessé lors des combats pour la libération de Toulon, il poursuit néanmoins son engagement sur le terrain jusqu’à la capitulation de l’armée allemande.

Médecin-capitaine à la fin de la guerre, Guy Charmot devient médecin des Hôpitaux d’Outre-mer et professeur au Service de Santé des Armées. Spécialiste des pathologies tropicales, il effectue de nombreux séjours en Afrique jusqu’en 1965 avant d’entrer au service de Recherches thérapeutiques de Rhône-Poulenc.

Professeur à l’Institut de médecine et d’épidémiologie africaine et à l’Institut Pasteur, ancien président de la Société de pathologie exotique et membre de l’Académie des sciences d’outre-mer, il a contribué à plusieurs ouvrages médicaux et a plusieurs centaines d’articles scientifiques.

Le Président de la République salue avec émotion la mémoire d’un homme qui s’est engagé avec un courage et une abnégation exceptionnels pour la liberté et l’honneur de la France. Il adresse ses condoléances à la famille et aux proches de Guy Charmot ainsi qu’aux quatre derniers Compagnons de la Libération.

Source: site elysee.fr  droits de reproduction  réservés et strictement limités.

Commentez cet article :

*

Toute publication de commentaire est soumise à l'acceptation des conditions générales d'utilisation de ce site internet, que vous pouvez consulter en cliquant ici. Le non respect de ces conditions pourra entraîner des poursuites judiciaires.

En cochant cette case, j'atteste avoir lu, comprendre et accepter les conditions générales de ce site.