Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Nombre de pensionnés au titre des pensions militaires d’invalidité et victimes de guerre bénéficiant de la tierce personne

Article publié le 12 janvier 2019

Question écrite n° 07476 de M. Alain Houpert (Côte-d’Or – Les Républicains) publiée dans le JO Sénat du 25/10/2018 – page 5398

M. Alain Houpert demande à Mme la secrétaire d’État, auprès de la ministre des armées, quel est le nombre de pensionnés au titre des pensions militaires d’invalidité et victimes de guerre (PMIVG) qui bénéficient de la tierce personne au titre de l’article L. 133-1 du nouveau code des PMIVG ( ex article L. 18 de l’ancien code ). Il la remercie de sa réponse.

Réponse du Secrétariat d’État auprès de la ministre des armées publiée dans le JO Sénat du 20/12/2018 – page 6583

Consulté par la sous-direction des pensions (SDP) du ministère des armées, le service des retraites de l’État a fait savoir que le système d’information dont il dispose ne permettait pas de recenser les bénéficiaires d’une pension concédée au titre du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre (CPMIVG) pour tuberculose pulmonaire au taux de 100 % (indice 628), à laquelle peut s’ajouter l’indemnité de soins aux tuberculeux (indice 916) prévue à l’article L. 41 de la précédente version de ce code. La SDP est néanmoins en mesure de préciser que cinquante-quatre nouvelles pensions au taux de 100 % ont été concédées pour une tuberculose pulmonaire depuis 2010. Par ailleurs, à la date du 31 décembre 2017, 1 107 pensionnés au titre du CPMIVG bénéficiaient de la majoration pour tierce personne en application de l’article L. 133-1 du code considéré.

Source: JO Sénat du 20/12/2018 – page 6583

Commentez cet article :

*

Toute publication de commentaire est soumise à l'acceptation des conditions générales d'utilisation de ce site internet, que vous pouvez consulter en cliquant ici. Le non respect de ces conditions pourra entraîner des poursuites judiciaires.

En cochant cette case, j'atteste avoir lu, comprendre et accepter les conditions générales de ce site.