Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Rapport sur les pensions de retraite de la fonction publique

Article publié le 8 décembre 2018

Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2019, la direction du budget a mis en ligne un “jaune” budgétaire relatif aux pensions de retraites dans la fonction publique.

Lire le « jaune » budgétaire au format pdf: http://adefdromil.org/wp-content/uploads/2015/06/article_4620-1-1.pdf

Un commentaire suite à cet article :

  1. A toutes fins utiles, il existe un fichier des pensions (retraites) institué par l’arrêté du 3 juin 1988 (modifié) portant création d’un système informatique destiné à l’automatisation du grand-livre de la dette publique (traitement S.A.G.A.) avec un droit d’accès pour les citoyens : fonctionnaires et militaires.
    A juste titre, le ministère de l’Action et des Comptes publics le mentionne dans sa brochure en ligne intitulée « Conseils pratiques aux retraités civils et militaires ».
    Cf. sur internet https://retraitesdeletat.gouv.fr/retraite/formulaires-documentation/documentation
    A la quatrième page, il est indiqué : « […] En tant que pensionné de l’Etat, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification pour les informations vous concernant enregistrées dans ce fichier. Vous avez également le droit de vous opposer à la communication de ces mêmes informations aux services sociaux de votre administration, ainsi qu’aux associations d’anciens fonctionnaires ou militaires. […] »
    En effet, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) le précise clairement dans sa délibération n° 93-080 du 14 septembre 1993 relative à la modification de l’application SAGA destinée à l’automatisation du grand livre de la dette publique (cf. Légifrance).

    Anonyme • 9 décembre 2018 à 15 h 11 min

Commentez cet article :

*

Toute publication de commentaire est soumise à l'acceptation des conditions générales d'utilisation de ce site internet, que vous pouvez consulter en cliquant ici. Le non respect de ces conditions pourra entraîner des poursuites judiciaires.

En cochant cette case, j'atteste avoir lu, comprendre et accepter les conditions générales de ce site.