Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Comment dit-on « fake news » en français ?

Article publié le 6 novembre 2018

Publié le 10 octobre 2018 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

La Commission d’enrichissement de la langue française nous invite à utiliser dorénavant le néologisme « infox » pour remplacer l’expression anglo-saxonne fake news.

Désignant une information mensongère ou délibérément biaisée, répandue par exemple pour favoriser un parti politique au détriment d’un autre, pour entacher la réputation d’une personnalité ou d’une entreprise, ou encore pour contredire une vérité scientifique établie, et contribuant ainsi à la désinformation du public, l’expression anglo-saxonne fake news est entrée dans le langage courant français.

Pour la remplacer, la Commission d’enrichissement de la langue française recommande désormais de recourir au terme « information fallacieuse » ou au néologisme « infox » forgé à partir des mots « information » et « intoxication ».

On pourra également recourir aux termes : « nouvelle fausse »« fausse nouvelle »« information fausse » ou « fausse information » en fonction du contexte. Ils figurent déjà dans la loi de 1881 sur la liberté de la presse ainsi que dans le code électoral, le code pénal et le code monétaire et financier.

Ces mots ne sont d’usage obligatoire que dans les administrations et les établissements de l’État mais ils peuvent servir de référence, en particulier pour les traducteurs et les rédacteurs techniques.

En savoir plus sur  en cliquant |ICI]

Commentez cet article :

*

Toute publication de commentaire est soumise à l'acceptation des conditions générales d'utilisation de ce site internet, que vous pouvez consulter en cliquant ici. Le non respect de ces conditions pourra entraîner des poursuites judiciaires.

En cochant cette case, j'atteste avoir lu, comprendre et accepter les conditions générales de ce site.