Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Un vade-mecum pour optimiser la prise en charge des blessés par armes de guerre ( par Bernadette Fabregas)

Article publié le 11 août 2018

Le 12 juillet dernier, les professeurs Pierre Carli1, et François Pons2, remettait à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, un vade-mecum destiné aux professionnels de santé et consacré à la prise en charge des victimes d’agressions collectives par armes de guerre. C’est la première fois qu’un ouvrage médical est publié sous l’égide de trois ministères (Intérieur, Armées, Solidarités et Santé) affirmant ainsi la collaboration interministérielle dans le domaine majeur de la prise en charge des blessés par armes de guerre lors d’attentats.

Zoom sur cet outil dont les professionnels de santé aimeraient pouvoir se passer mais qui s’avère indispensable par les temps qui courent.

Lire la suite de cet article sur le site www.infirmiers.com en cliquant [ICI]

Notes

1- Directeur médical du Samu de Paris et Président du Conseil national de l’urgence hospitalière.
2- Chirurgien des Armées, Médecin Général inspecteur et ancien directeur de l’Ecole du vla-de-Grâce

Lire le vade-mecum « Agressions collectives par armes de guerre. Conduites à tenir pour les professionnels de santé » (PDF)

Commentez cet article :

*

Toute publication de commentaire est soumise à l'acceptation des conditions générales d'utilisation de ce site internet, que vous pouvez consulter en cliquant ici. Le non respect de ces conditions pourra entraîner des poursuites judiciaires.

En cochant cette case, j'atteste avoir lu, comprendre et accepter les conditions générales de ce site.