Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Revue de presse du 10 août 2017

Article publié le 10 août 2017

Le fiché S déserteur de l’armée attaque les policiers à la hache

Plusieurs policiers ont été menacés lundi 7 août aux Ulis (Essonne) par un individu fiché S, déserteur de l’armée et muni d’une hache.

Cliquez [ICI]

 

Effectifs, coût, efficacité.. ce qu’il faut savoir sur l’opération Sentinelle

PATROUILLE – Six soldats de l’opération Sentinelle ont été renversés par une voiture, mercredi 9 août, à Levallois-Perret. Cette opération a été engagée il y a déjà plus de deux ans, après les attentats de janvier 2015. Le dispositif mis en place a depuis quelque peu évolué mais les moyens engagés restent sensiblement les mêmes, malgré la réduction annoncée du budget de l’armée.

Cliquez [ICI]

 

Un nouveau patron pour la DGA sur fond de coupes budgétaires

Venus du CNES, le nouveau directeur général de l’armement, Joël Barre, devra trouver les moyens de réduire les coûts tout en poursuivant la modernisation de l’armée.

Cliquez [ICI]

 

« Je préfère être la cible plutôt que ce soit des civils ou des enfants » : des militaires de l’opération …

Les militaires de l’opération Sentinelle ont été visés six fois par une attaque depuis 2015, selon le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. La dernière en date a eu lieu, mercredi 9 août. Un homme a renversé six militaires, mercredi matin, à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine.

Cliquez [ICI]

Attaque de Levallois: le suspect toujours hospitalisé, Sentinelle en question

 

Quand la justice européenne doit réaffirmer le droit des femmes de plus de 50 ans à une sexualité épanouie

En cet été 2017, un arrêt de la Cour européenne des droits humains rappelle à la justice portugaise que les femmes ont droit à une sexualité satisfaisante, même au delà de 50 ans.

Cliquez [ICI]

 

 

 

 

 

Commentez cet article :

*

Toute publication de commentaire est soumise à l'acceptation des conditions générales d'utilisation de ce site internet, que vous pouvez consulter en cliquant ici. Le non respect de ces conditions pourra entraîner des poursuites judiciaires.

En cochant cette case, j'atteste avoir lu, comprendre et accepter les conditions générales de ce site.