Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Président de la République.Déclaration sur l’attentat d’Orly

Article publié le 18 mars 2017

Ce matin, il y a eu une double agression par le même individu, d’abord contre un véhicule de police et aussi, il y a eu des tirs qui ont été échangés ; puis après, une deuxième agression à Orly contre des militaires.

Je veux saluer le courage et le comportement exceptionnel des forces de sécurité qui ont pu mettre hors d’état de nuire l’individu et le faire dans des conditions qui étaient extrêmement délicates puisque c’était à l’aéroport d’Orly.

Il a fallu évacuer une bonne partie de l’aéroport, aujourd’hui il y a eu un retour à la vie normale, mais toutes les dispositions avaient été prises pour éviter qu’il y ait des conséquences quant à la réponse qu’il fallait faire à cet acte porté par l’individu.

Le Parquet antiterroriste est saisi, il y a donc un certain nombre d’opérations qui sont en cours en ce moment, il ne m’appartient pas ici de développer. Mais ceux qui s’interrogeaient encore sur le rôle de l’opération Sentinelle, c’est-à-dire la présence de militaires dans des lieux publics – aéroports, gares – doivent comprendre que ce renfort des militaires pour nos forces de sécurité, est essentiel, que tout le dispositif a pu répondre parfaitement aux ordres qui avaient été donnés, il y a déjà plusieurs mois, par moi et par le gouvernement. Et que nous devons toujours être d’une extrême vigilance.

Est-ce que cet individu a un comportement qui laisse penser qu’il pourrait y avoir une entreprise terroriste autour de lui ? C’est ce que le Parquet est en train de rechercher. De toute manière, quelle que soit la nature de l’acte qui a été commis, il était très important que les forces de sécurité puissent y répondre de façon efficace et sans qu’il y ait de conséquences pour la population qui pouvait être éventuellement concernée.

Journaliste : Est-ce que la survenance de ce que vous appelez « une agression », dans le contexte de la campagne électorale, vous inquiète ?

LE PRESIDENT : C’est hors de tout contexte, nous sommes depuis plusieurs mois, pour ne pas dire depuis plusieurs années puisque ça fait déjà 5 ans qu’il y a eu ces actes terroristes à Toulouse et à Montauban – et j’ai une pensée plus particulière pour les familles concernées – ça fait donc près de 5 ans que nous faisons face à cette menace.

J’ai pris toutes les dispositions depuis 5 ans pour recruter les policiers et les gendarmes, pour constituer l’opération Sentinelle, des lois ont été votées, une vigilance extrême est portée car nous avons été frappés et nous savons ce que ça peut avoir comme conséquence, alors hors de tout contexte électoral, c’est précisément mon devoir jusqu’au bout d’apporter la protection que je dois aux Français.

Merci.

Source: site http://www.elysee.fr  droits de reproduction réservés et strictement limités.

Lire également:

Attaque d’Orly : voici ce que nous savons à 11h

Aéroport d’Orly : un homme abattu, les deux terminaux fermés, tous les passagers évacués

Aéroport d’Orly : un homme abattu après avoir dérobé l’arme d’un militaire

Commentez cet article :

*

Toute publication de commentaire est soumise à l'acceptation des conditions générales d'utilisation de ce site internet, que vous pouvez consulter en cliquant ici. Le non respect de ces conditions pourra entraîner des poursuites judiciaires.

En cochant cette case, j'atteste avoir lu, comprendre et accepter les conditions générales de ce site.