Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Actions pour retrouver les corps des disparus de la guerre d’Algérie

Article publié le 23 décembre 2016

Question écrite n° 23367 de M. Philippe Bonnecarrère (Tarn – UDI-UC) publiée dans le JO Sénat du 06/10/2016 – page 4239 M. Philippe Bonnecarrère attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire sur les vingt disparus dans la nuit du 31 octobre […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

2 commentaires suite à cet article :

  1. Le cas évoqué est connu.Après avoir parcouru une centaine de kilomètres pieds nus , attachés les uns aux autres par le cou , tels les esclaves, ils ont terminés égorgés ,les corps jetés dans un ravin , alors qu’ils approchaient de la frontière Marocaine.
    Les faits furent décrits il y a quelques années par un ancien cadre FLN qui avait participé au drame qui rappelons le fût consécutif à une désertion à l’intérieur de leur unité.
    Hélas 60 ans après , il ne doit pas rester grand chose de leurs dépouilles.

    Anonyme • 23 décembre 2016 à 20 h 36 min
  2. Les conséquences de l’embuscade de Palesto , ajoutées à cette désertion avec rapt d’une vingtaine de soldats métropolitains,jamais retrouvés fût un traumatisme pour chacun qui de ceux qui servaient en Algérie.A partir de ce drame nous savions ce qui nous attendait si nous tombions aux mains de l’ennemi.

    Anonyme • 24 décembre 2016 à 18 h 27 min