Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

Pour garantir la sécurité et protéger les étrangers servant la France sous l’uniforme, le statut des Légionnaires doit faire l’objet d’une loi. (Par Jacques Bessy, président de l’Adefdromil – Aide aux victimes)

Article publié le 14 juin 2016

La France est en guerre. Des attentats sont commis en France, en Europe. Et des Français sont visés par d’autres attentats dans des pays amis comme en Afrique. Dans le même temps, l’Europe connaît, depuis le Proche Orient : Syrie, Libye, Irak.., une vague  massive d’immigration sans précédent depuis des décennies. Les impératifs de la sécurité […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

11 commentaires suite à cet article :

  1. torchon!!

    Anonyme • 26 mai 2016 à 8 h 44 min
  2. Courageux anonyme vous avez dit « torchon »!
    Voilà un mot employé à bon escient en ce qui concerne la Légion! « Torchons » signifie pour beaucoup de légionnaires: allons au bar…! Dans le cas présent, vous avez je pense invité les légionnaires à aller arroser l’initiative de l’Adefdromil en leur faveur. Soyez en remercié et torchons!
    Nul doute qu’il faudra encore beaucoup de torchons pour dépoussiérer cette légion étrangère!

    totoche • 26 mai 2016 à 9 h 00 min
  3. Heu… Vous avez des preuves concernant le fait que la légion n’aurait pas été touché par les réductions d’effectifs ? Moi je doute….

    Anonyme • 26 mai 2016 à 13 h 01 min
  4. c est de la merde ton article j ai passé 15 ans de ma vie a la Légion Etrangère et je ne regrette rien et je suis très bien psychologiquement

    Anonyme • 26 mai 2016 à 16 h 00 min
  5. Et bien félicitations! Néanmoins si vous êtes parti à 15 ans c’est que vous étiez bien content d’arriver à l’ancienneté requise pour bénéficier de la retraite! Pourquoi ne pas être allé au delà de 15 ans quand on est psychologiquement au top niveau et qu’on adore la légion?
    Pour autant, l’article ce n’est pas de la merde car si vous avez compris que c’est de la merde, c’est que votre état nécessite un RDV chez un psy.

    Albert • 26 mai 2016 à 17 h 02 min
  6. Un article qui sent bien la haine d’un ancien militaire à la retraite donc les campagnes doivent se situer entre le rep de chaussée et le premier étage d’un bâtiment administratif , ça doit faire mal à l’auteur chaque 14 juillet ou le peuple français plébiscité la légion étrangère par ses applaudissements , alors continuez vos scribouillages l’adefdromil aboie ,les légionnaires passent .laurent boucher

    Anonyme • 26 mai 2016 à 20 h 51 min
  7. Pourquoi pas entre le 2ème et le 3ème étage? Cet article a de la hauteur!

    Kamerond • 26 mai 2016 à 21 h 09 min
  8. ancien du 2°REP je patage l’analise de M. Bassy. G’ai galairé pour faire rectiffié et j’ai attandu plu e 10 ans pour obteni oune titre sejour

    Gabe • 26 mai 2016 à 21 h 19 min
  9. Il est bien évident qu’en attribuant un titre de séjour dès l’engagement à l’étranger celui-ci sera dans une situation juridique régulière ce qui interdira tout chantage au titre de séjour pour obtenir un renouvellement de contrat….Cet article ne peut que gêner le commandement mais pas le légionnaire!
    D’où l’incompréhension des inepties lues dans les commentaires ci-dessus!

    Totoche • 26 mai 2016 à 21 h 23 min
  10. tout a fait raison ses son le commandement qui sont fruster et enrager ,,,par le Légionnaires , car le commandement ne dominerai pu rien , et ça les rang haineux etc,,,,

    Anonyme • 27 mai 2016 à 8 h 39 min
  11. M.BESSY,
    Votre constat est sans appel. La Légion étrangère, armée d’élite, doit faire évoluer les droits des légionnaires . Ancien légionnaire, d’origine étrangère, j’ai servi au 1er REC pendant 5 ans.J’ai quitté la Légion sans aucun papier, avec mon seul certificat de bonne conduite en poche. J’ai été traité sur le plan administratif comme n’importe quel immigré, j’ai mis 4 ans à me battre pour pouvoir être naturalisé : aujourd’hui, je suis toujours militaire, sous-officier de gendarmerie et je pense souvent à cette belle institution qu’ est la Légion Etrangère sans oublier les dérives d’une certaine hierarchie hors-la-loi qui n’est jamais inquiétée.
    La Légion est une Institution qui a des valeurs humaines, et une savoir-faire dans l’action militaire, cependant, elle doit évoluer avec notre société faute de quoi, elle sera de plus en plus montrée du doigt pour des dérives que vous avez clairement identifiées.

    Anonyme • 30 mai 2016 à 23 h 23 min