Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

CSA en gendarmerie : Changement de Subdivision d’Arme ou Contrainte Spécialement Aberrante ? (Par Jacques BESSY, président de l’Adefdromil)

Article publié le 19 janvier 2015

L’activité de l’Adefdromil est conditionnée par les mesures de gestion prises par les délégataires de pouvoir des ministres de la défense ou de l’intérieur. C’est ainsi qu’après la parution des tableaux d’avancement, en fin d’année, nous sommes saisis de demandes de militaires de tous grades qui s’estiment victimes d’injustices et voudraient faire revenir le ministre […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

3 commentaires suite à cet article :

  1. Pour avoir une gestion des ressources « Humaines »( RH) il faut des humains.
    Il ne faut pas des carriéristes capables d’avaller les pires conneries
    d’un chef temporaire et d’aller à l’inverse de la loi.
    Il faut des couilles pour dire, Non vous faites erreur,
    il faut de la conviction pour servir intelligement au regard des dossiers,
    il faut pas être avec tous ces cons qui se planquent derrière le grade
    et en oublient qu’ils ont été troupe, qu’ils défendent un idéal républiquain.
    Certains percent ( le poireau de la gendarmerie) il est mort au niveau supérieur.
    Servez, mais noubliez pas que vous êtes humains.

    Anonyme • 18 janvier 2015 à 22 h 45 min
  2. républiquain??

    Anonyme • 19 janvier 2015 à 8 h 59 min
  3. Tout grade confondu, il me paraît qu’aujourd’hui, il est plus important de jouir du petit pouvoir procuré par le galon que d’avoir des personnels motivés et bien dans leurs « pompes ».

    Anonyme • 20 janvier 2015 à 15 h 24 min