Armée de Terre : Coup de gueule :« Faut que ça sorte » Actualisé le 26 avril à 9h00

Je suis en colère….

Je suis en rogne d’abord contre ces petits abrutis de jeunes soldats, entre ceux qui se font choper avec du cannabis dans le sang et qui sont inaptes à tout mais qu’on garde, et qu’on ne punit même pas, et ceux qui s’imaginent qu’ils peuvent l’ouvrir sans arrêt pour rien: « haaaaan le chef il m’a lancé une gomme« « bouh ils m’ont fait ouvrir mon armoire pendant la revue de chambre, et ils m’ont dit que j’avais pas le droit de stocker des boites de protéines parce que c’est périssable! est-ce que c’est juridiquement valable de me faire ça ???« (oui on en est là!).

Et tout ça juste pour essayer de gruger tout ce qu’ils peuvent, ne rien foutre et au passage de « taper » sur leurs cadres, qui ne font qu’essayer de leur montrer que dans ce boulot, il faut viser le dépassement de soi, qu’il faut être digne de l’institution qu’on représente, qu’il faut être solidaire, et avant tout qu’il faut avoir le goût de l’effort, pour avoir confiance en soi, en ses camarades, et pour au final être fier et se dire « P***** finalement je ne suis pas si nul j’ai réussi ça! »………

Mais malheureusement, là, messieurs et mesdemoiselles, en vous comportant comme ça vous êtes des minables, rien de mieux! Vous n’êtes que des gamins pleurnicheurs, et je peux vous garantir que si vous continuez dans cette voie, que ce soit à l’armée ou ailleurs, vous ne ferez rien d’intéressant de votre vie et vous resterez des minables!

Et il y a vraiment un truc que je n’arrive pas à comprendre…

OK vous ne vous engagez visiblement pas pour les mêmes raisons que la « génération » précédente, comme mon mili à moi qui avait la « vocation »…

OK vous vous dites en entrant dans l’armée que c’est mieux que d’être au chômage… Je peux le comprendre, et d’ailleurs, en effet sur le principe il n’y a pas de mal à préférer bosser plutôt que d’être sans emploi….

Mais justement, là ça coince parce que l’armée c’est pas un jeu vidéo, faut BOSSER !!!!

Et là où mon incompréhension devient un gouffre, c’est dans l’image que vous semblez avoir de l’armée…..

Je ne suis pas plus maline que vous (enfin euh…bon, je ne m’attarderai pas là-dessus…. disons que j’ai plus d’expérience!), mais dans votre situation je réfléchis un minimum quoi, je ne signe pas les yeux fermés, et c’était déjà le cas quand j’avais 18 ans comme vous!

Faisons un petit brainstorming…….Ouais bon ok, z’êtes aussi des buses en anglais alors je traduis: mobilisons nos neurones un minimum….

Si je dis « armée », ça sonne des cloches non? On pense bien sûr « uniforme » « armes » « guerre », mais plus « bêtement » on peut aussi penser « discipline » « SPORT » ou en tout cas « marche à pied » et donc en extrapolant un peu « bonne condition physique »……

Non? Pas vous?

Je demande parce que même moi l’ancienne presque antimilitariste bourrée de préjugés que j’étais avant de bien connaitre le milieu mili (qui a de gros défauts, on est bien d’accord,), quand on me disait « armée », mis à part les préjugés à la c** , les choses qui me venaient à l’esprit c’était toujours la discipline et le coté physique du boulot….

Alors du coup je ne comprends pas, si vous vous êtes engagés vous deviez bien vous douter que ça ne serait pas le club Med non?

Quand on vous demande de vous « sortir les doigts », c’est le minimum que vous devriez faire pour honorer votre contrat, et si ça ne vous convient pas, personne ne vous obligera à rempiler! Ah c’est sûr, c’est pas la fortune qui vous attend à la fin du mois, mais ça fallait vous renseigner et y réfléchir AVANT!!!

(D’ailleurs, même vous ménager et vous « chouchouter » ne vous pousse pas à renouveler vos contrats donc bon…..)

Il est évident que tous les jeunes qui s’engagent ne sont pas comme ça, mais là j’ai quand même l’impression que ça se propage dangereusement….

Et ce n’est pas uniquement la faute de ces jeunes , loin de là…On en arrive à cette situation à cause des décisions prises en haut lieu…

J’en ai vraiment marre de cette politique de recrutement qui fait qu’il faut garder le plus de jeunes possibles parce qu’il y a un déficit, sauf que du coup on privilégie la quantité à la qualité, et les régiments se retrouvent avec des dizaines (au bas mot) de mecs qui ne valent rien, qui n’ont pas leur place dans l’armée, en qui il serait impossible d’avoir confiance sur un théâtre de guerre…

Des mecs qui sont, pour cause de fumette bien souvent, inaptes au tir (pour des milis ça craint), inaptes à la conduite (sachant quand même que les permis proposés par l’Armée, c’est une belle opportunité, ne serait-ce que pour après vu qu’on peut les valider dans le civil), bref aptes uniquement à faire les choses que les mecs cherchent normalement à fuir en bossant au maximum pour pouvoir partir en formation, en opération extérieure, etc…. (j’ai failli dire les basses besognes…)

Il ne faut plus rien leur dire, rien leur faire faire!!! Et ça commence déjà lors des formations initiales qui sont censées faire des recrues des militaires….

Attendez, même leur faire faire des pompes pendant les classes c’est considéré comme des brimades!!!!!!!!!!! Faut pas déconner quoi, si on prend les choses bêtement, le jour où ils se font canarder par des mecs qui sont prêts à tout, s’ils n’ont pas le physique pour se mettre à couvert, ils sont foutus!!!!

Les pauvres pour ne pas les dégouter tout de suite il faut les ménager, on évite les rangers pendant les 1ères semaines, on les laisse en baskets….

Parce que quand ils …

Lire la suite sur le site lechevalierfrancois en cliquant [ICI]

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cet article a 3 commentaires

  1. kentin13150

    bonjour je me permet de répondre a votre sois disant coup de gueule .
    avec tous le respect que je vois doit je suis première classe et je trouve que se que vous dites sont de belle conneries certes une partie de nous sans foute complètement mais arrêter de faire des généralité,votre génération n’ai pas si différente de la notre donc s’il vous plait un peu de respect ne serait pas mal venus .
    Ensuite vous vous permettez de nous critiquez mais n’oublier pas que pour certaines personnes comme moi nous ne sommes pas payées depuis presque 8 mois donc ne me dites pas que sa s’est normal car je pense que vous dans notre situation vous feriez votre cas social donc voila pour vous sur ceux bonne journée a vous.

  2. Nat

    @Kentin13150:

    Je pense justement avoir été claire sur le fait que j’étais consciente de généraliser un peu et que tous ne sont pas comme ceux dont je parle (et heureusement d’ailleurs!)…Vous ne savez absolument pas ce que je peux vivre ou penser en ce qui concerne les retards de paiement des soldes, que je trouve absolument scandaleux (et qui d’ailleurs n’ont pas touché que les militaires du rang)….

    Il y a pour moi une énorme différence entre ceux qui se « révoltent » (à juste titre) au bout d’un certain temps sans solde ou avec des problèmes de solde, et les jeunes dont je parle dans mon article.

    Il ne s’agit pas dans leur cas de « faire son cas social » parce qu’on n’a pas reçu son salaire, il s’agit de ne pas savoir se prendre en charge un minimum, de dépenser tout son fric dans les téléphones derniers cris mais de ne pas payer ses assurances voitures, ses loyers, et se retrouver à pleurnicher pour des choses dont on est entièrement responsable….
    Ceux dont je parle n’ont pas eu ces problèmes de solde, ils se créent leurs propres problèmes en faisant n’importe quoi…. Et ce qui me désole le plus c’est que dans tout ça ils ne se respectent pas eux-mêmes….
    Il s’agit de faire son métier correctement, ne serait-ce que pour respecter le contrat qu’on a signé (sans avoir le couteau sous la gorge il me semble!).

    Évidemment que quand l’argent dû n’arrive pas on est obligé de se manifester, mais mon propos ne concerne absolument pas ces situations que je trouve plus qu’honteuses (et d’ailleurs si vous voulez lire ce que j’en pense, vous pouvez très bien lire mon article ici: http://natdittoutetnimportequoi.blogspot.fr/2011/12/le-militaire-est-il-amene-devenir.html ).

    Je ne pense pas avoir en outre été irrespectueuse, pas plus en tout cas que ces fameux soit-disant militaires qui se pourrissent la vie, qui pourrissent la vie de leurs collègues et de leurs cadres, en faisant n’importe quoi….

    Je persiste à dire que ces je-m’en-foutistes n’ont rien à faire dans l’armée, ce sont de vrais dangers. Et quand on voit par exemple que sur une section complète, pas un seul ne relève le niveau, oui, pour moi c’est inquiétant, et oui pour les cadres qui les gèrent c’est démoralisant et démotivant.

    Que des militaires soient punis pour absolument rien, juste parce qu’il faut chouchouter ces jeunes qui les dénoncent et mentent de façon éhontée, alors que ceux qui sont positifs au cannabis (HORS-LA-LOI faut-il le rappeler?) n’ont même pas 1 jour d’arrêt, oui c’est injuste et oui j’estime que ça ne devrait pas arriver dans une armée professionnelle digne de ce nom….

    Je suis d’accord avec vous, ma génération n’est pas si différente, et les dérives de ces jeunes sont d’autant plus incompréhensibles pour moi….

    Quand on a 18 ou 20 ans, qu’on veut travailler, que ce soit à l’armée ou ailleurs, on ne signe pas un contrat à la légère, et quand on le signe on assume, c’est ça être adulte…..
    Chouiner pour rien, rechigner à faire le moindre effort, le moindre travail, rater l’opportunité d’avoir une carrière intéressante à cause de la fumette par exemple, tout ça c’est tout sauf être adulte….

    Si vous faites partie de ces (nombreux!) soldats en qui « nous » pouvons avoir confiance, qui font leur boulot correctement, avec coeur, vous n’avez absolument pas à vous sentir visé et encore moins blessé par mon coup de gueule, il ne vous est pas adressé (et d’ailleurs il ne s’adresse pas qu’à ces jeunes, il s’adresse aussi aux « grands chefs » qui sont les vrais responsables de cette situation)…

    En tout cas j’espère que ces foutus retards de paiement vont enfin être définitivement et rapidement réglés, c’est intolérable…

    A mon tour je vous souhaite une bonne journée

Les commentaires sont fermés.

À lire également