Association de défense des droits des militaires Association de défense des droits des militaires Euromil
Association (Loi 1er juillet 1901) de défense des droits des militaires.

DISPOSITIONS RELATIVES A LA GENDARMERIE NATIONALE

Article publié le 25 août 2008

La ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales a présenté un projet de loi portant dispositions relatives à la gendarmerie nationale. Ce projet de loi vise à renforcer la cohérence et l’efficacité du dispositif de sécurité intérieure, grâce au rattachement organique et opérationnel de la gendarmerie nationale au ministère de l’intérieur, à compter […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

Un commentaire suite à cet article :

  1. Ainsi, la finalité de ce projet de loi serait d’assurer la surveillance des français sous couvert de sécurité intérieure…Et demain c.a.d. dans deux ans, il y aura plus de forces de police et de gendarmerie pour espionner et …interdire, neutraliser les gaulois; et les préfets pourront donner l’ordre de tirer sur la foule et utiliser les escadrons de mobile avec une procédure simplifiée…sans réquisition!…

    A la place des commandants d’escadrons de mobile et des chefs de la blanche…demain je me méfierai et exigerai un ordre écrit, car la tradition de loyauté et de courage de certains hauts fonctionnaires est bien connue…( voir l’occupation!…). Des fois que plus tard des juridictions d’exception soient mises en place par un nouveau régime!

    Les renseignements obtenus dernièrement des RG, et disant qu’ils s’attendent à des troubles graves dans notre pays, sans savoir quand, se précisent. Nos bons élus pourraient ainsi, exiger du préfet de les protéger contre ce peuple incontrôlable!…Peut-être même exigeraient-ils une prime de risques pour eux mêmes?

    J’oubliais, conformément au décret sur l’organisation judiciaire du 23/12/58 – nul et de nul effet dans la forme comme dans le fond…- , le POUVOIR JUDICIAIRE théoriquement SEPARE de l’exécutif, est remplacé par une AUTORITE JUDICIAIRE AUX ORDRES DU MINISTRE!…Vous avez dit SEPARATION DES POUVOIRS et RESPECT de l’art. 16 de la DDHC en l’espèce PRINCIPE RESPECTE DE LA RES PUBLICA?

    Je croyais que nos élites donnaient l’exemple du respect des principes et des lois!…Je dois être un mauvais citoyen.

    Lullius

    Pôvre FRANCE.

    Lullius • 27 août 2008 à 1 h 33 min